Bien dans son corps

Comment garder la ligne idéale

Comment garder la ligne idéale

J’aimerais beaucoup écrire un article sur ” comment perdre du poids “, mais comme je n’ai jamais eu plus de 2-3 kilos à perdre, je ne me sentirais pas crédible. On pourrait me dire ” Ouais, c’est facile à dire pour toi, tu ne sais pas ce que c’est ! “. Et ce serait vrai !

J’ai toujours eu beaucoup de compassion pour les personnes qui se battent contre des kilos superflus et suis reconnaissante de ne pas avoir à passer par là.

Du coup, je vais vous dévoiler dans cet article mes secrets pour garder la ligne. Ils seront utiles à celles d’entre-vous qui ont retrouvé leur ligne de rêve et qui comptent bien la garder ! Après tous ces efforts, pas question de se laisser aller ! Grâce à de nouvelles habitudes alimentaires et sportives, votre rigueur et une discipline de fer, vous resterez dans le corps que vous avez choisi de regagner et que vous méritez de garder !

Mon histoire :

Pour commencer, je vais vous raconter une histoire, mon histoire. Lorsque j’étais petite, j’étais, ou du moins je croyais être, la fille la plus moche de l’école. J’avais de grosses lunettes et les dents de travers. J’ai beaucoup souffert qu’on m’appelle ” crapaud à lunettes ” ou encore ” fond’choppes “. C’est horrible de se moquer pareillement ! Il me semble que les enfants d’aujourd’hui sont plus gentils que ça entre eux. Faut dire que les lunettes sont devenues plus fines et plus esthétiques aussi.

Un vieux monsieur m’avait dit un jour, et ça je l’ai toujours gardé pour moi, comme un espoir secret : ” Tu verras, quand tu seras grande, tu plairas aux hommes ! “. Oh merci monsieur, j’espère que vous avez raison…

Ma détermination :

De cette enfance et adolescence où je me sentais clairement mal dans ma peau, est née une volonté inébranlable : celle de ne jamais prendre de poids ! Comme j’ai grandi vite, j’étais plutôt asperge que potiron. C’était ma force, je n’étais peut-être pas jolie, mais j’étais fine et je comptais bien le rester ! Comme mes parents nous nourrissaient bien, j’ai appris naturellement l’équilibre alimentaire. Et je me suis imposée une discipline !

J’ai instauré dans mon mode d’alimentation de jeune fille plein de petits trucs :

  • Aucune boisson sucrée
  • Jamais de sucre dans le thé
  • Pas de beurre sur mes tartinesComment garder la ligne idéale - L'ananas est votre allié minceur !
  • Pas de beurre dans les pâtes
  • Pas de fromage sur les pâtes
  • Zéro sucrerie
  • Pas de pâtisserie
  • Pas de glace
  • Et un petit secret pour avoir le ventre plat lorsque je sortais danser le samedi soir : J’avalais à peine une tasse de bouillon et une demi-tranche de pain noir au repas du soir.
  • Et… mon arme irréfutable pour rétablir la balance quand il le fallait : les journées Ananas !

Alors, même si je donne encore aujourd’hui l’impression à mes copines de manger comme un ogre et de ne pas prendre un gramme, je me sens légitime de vous livrer mes règles de vie pour garder la ligne. J’espère qu’elles vous aideront à garder la vôtre.

Ma devise : ” La meilleure façon de perdre du poids est de ne pas en prendre ! “

Règle numéro 1 – Les boissons !

  • Boire beaucoup, dès le saut du lit, principalement de l’eau ! Ca hydrate, draine et purifie le corps !
  • Pas de boissons sucrées
  • Pas de sucre, ni de lait, dans le thé (ni dans le café d’ailleurs, mais je n’en bois pas !)
  • Du thé vert, ça brûle les graisses !
  • Des jus de fruit ou smoothies ” maison ” uniquement. Pas de jus avec sucres ajoutés ou agents conservateurs.
  • De l’alcool très occasionnellement et avec modération. Une bière bien fraîche ou un verre de vin rouge de temps en temps, c’est agréable ! Pas de cocktails relou…

Règle numéro 2 – Bouger !

Être active ! Cela élève le métabolisme. Donc je peux manger plus et me sentir légère ! Pas nécessairement du sport à outrance, mais de l’activité physique régulière et un pas alerte.

Règle numéro 3 – Ecouter son corps !

Écouter mon corps : manger ce que je sens dont j’ai besoin présentement et éviter tout ce que je sais qui me fait du mal. Tout ce qui m’écœure ou me rend patraque sera difficile à digérer. Je vais me sentir à plat, cela va encombrer mon organisme et finir par compter sur la balance, donc je ne les mange pas (tout ce qui est à la crème, yaourt, etc.) !

Cela s’exerce d’écouter son corps et c’est intéressant de se demander si pour le petit déjeuner, j’aurais plutôt envie d’une tartine ou d’un bol de fruits.

Si j’abuse de féculents durant quelques jours, j’arrive à sentir que mon corps me réclame des fruits, une soupe aux légumes ou une belle assiette de crudités.

Et si au contraire, je mange léger durant une période, je sens que mon corps aurait envie d’un repas plus riche, qui tienne au ventre.

Si je ne mange pas de viande pendant un moment -et c’est vrai que je ne suis pas très viande rouge- et que je me sens très fatiguée, je sens que mon corps a besoin d’un bon steak riche en globules rouges et en fer.

Ces ressentis sont ultra-personnels et je trouve ça excellent d’être à leur écoute.

Ne pas manger par automatisme. Mais se poser la question ” Qu’est-ce que mon corps a envie de manger ?” ” Quel aliment me fera du bien présentement ? “

Règle numéro 4 – Surveiller et équilibrer !

  • Lors d’un gros repas de famille à midi, où l’on mange sans arrêt dès le grignotage à l’apéro et jusqu’au milieu de l’après-midi, je saute le repas du soir. Mon corps se remet gentiment, je dors bien et suis en forme le lendemain.
  • En vue d’un gros repas le soir, c’est léger à midi et au goûter.
  • Le lendemain d’un riche repas du soir, ce sera petit-déjeuner léger voire pas de petit-déjeuner, dîner léger
  • Et pour aider à évacuer les excès : Bouger plus ! Rien de tel qu’une bonne marche en plein air, ou un footing ou même attaquer les tâches ménagères en musique !
  • Et lorsque je sens mon organisme encombré, mon énergie à la baisse, je file m’acheter un bel ananas ! J’adore ce fruit rafraîchissant, rassasiant et brûle-graisse ! Il me donne la sensation de grignoter mes excès de l’intérieur et grâce à lui je retrouve vite la légèreté !

Règle numéro 5 – Pas de sacrifice

Éviter tout ce qui est riche et ne me fait pas 100% plaisir !

  • Au restaurant, même si toute la tablée prend un dessert, si je suis comblée par mon repas et rassasiée, pas de dessert.
  • Si on m’offre un chocolat qui ne me fait pas envie, je le refuse.
  • Si on me présente un super gâteau à la crème fait maison, je vais peut-être en déguster une mini-bouchée pour en découvrir la saveur. Puis, je laisserai gracieusement ma part aux convives qui sauront l’apprécier.

Voilà, je crois que je vous ai tout dit. Si vous souhaitez en savoir plus, laissez-moi un commentaire ou contactez-moi, je vous répondrai avec plaisir.

Et si cet article vous a plus, partagez-le généreusement avec vos amies que cela pourrait intéresser.

Merci et à bientôt !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
One comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code