Les défis bien-être de VeriGood Attitude

Défi no 38 – Persévérer !

Défi no 38 – Persévérer pour atteindre son objectif

“Il n’y a qu’une façon d’échouer, c’est d’abandonner avant d’avoir réussi !”

Olivier Lockert (1970 – ) 

A l’occasion de ce défi “persévérer”, nous vous livrons un extrait de notre livre “Les clés du succès sont en vous” :

“Vous êtes maintenant prêts à décoller vers le succès. Vous connaissez les règles du jeu, votre attitude est excellente, vous n’avez peur de rien et votre confiance en vous atteint des sommets. Votre objectif est fixé, vous avez élaboré des plans pour l’atteindre, défini des échéances et vous vous êtes même engagé à travailler tous les jours, de manière disciplinée. C’est gagné ! 

C’est pourtant à partir de cet instant qu’un grand nombre d’idées ne se concrétisent jamais, que les grands projets ne voient jamais le jour et que les objectifs ne se réalisent pas. Au premier signe d’échec, la plupart des gens baissent les bras et sont prêts à abandonner, souvent très près du but. 

Prenons l’exemple d’un jardinier. Son objectif est de faire pousser une graine. Il a en main tous les outils nécessaires pour cultiver son jardin. Il commence par tourner la terre, enlever toutes les mauvaises herbes, étaler l’engrais. Très vite, il se rend compte que ses mains le font souffrir. Quelques ampoules l’empêchent de continuer correctement son travail. L’enthousiasme du départ s’est déjà amoindri. Même si à ce stade, beaucoup auraient abandonné la partie, notre jardinier continue malgré tout. Il plante ses graines et les arrose. Après quelques jours, rien ne se passe. Il a beau arroser, mettre de l’engrais, rien. Fatigué, découragé, impatient et déçu, il abandonne et renonce à poursuivre. Ce que notre jardinier ignore, c’est que sous la terre, la graine a germé et qu’elle pousse, prête à voir le jour. Malheureusement, n’ayant plus été arrosée, elle n’est jamais sortie de terre. 

La persévérance est la clé du succès

Notre jardinier avait fait le gros du travail. Il suffisait d’un peu de patience et de persévérance pour voir son objectif éclore. 

Chaque jour, des milliers de personnes abandonnent leurs objectifs. Elles se laissent submerger par une série d’ennemis de la persévérance qui visent à l’anéantir, tels que : 

  • le manque de conviction, 
  • l’hésitation et l’indécision, 
  •  les « bonnes excuses », 
  • la fatalité, 
  • l’absence de plan précis, 
  • l’impatience, 
  • ne pas saisir l’opportunité qui se présente, 
  • la peur d’être jugé par son entourage, 
  • le point de vue négatif des autres, 
  • la peur de l’échec, 
  • le manque d’ambition, 
  • le manque de confiance en soi. 

Pourtant, la persévérance est à la portée de tous
Elle va de pair avec la patience. C’est un état d’esprit. Elle peut se développer et s’entretenir. Pour commencer, il faut un objectif précis et désiré plus que tout au monde. Avec un objectif que l’on souhaite atteindre avec son cœur, la persévérance devient évidente, même naturelle. Elle se transforme en habitude. Il est regrettable de voir les gens sans objectif gaspiller leur temps à courir d’une chose à l’autre sans se consacrer à quoi que ce soit suffisamment longtemps. 

Il faut ensuite être conscient que le chemin vers le succès passe inévitablement par des étapes nommées échecs, difficultés, bâtons dans les roues, découragement. L’atteinte de notre objectif est comme un voyage. Pour arriver à destination, il y a certaines villes très encombrées qu’il s’agit de traverser. Elles nous ralentissent, nous énervent, mettent nos nerfs et notre patience à rude épreuve, mais on finit toujours par en sortir. Il est parfois nécessaire de faire quelques détours, corriger notre itinéraire, mais inévitablement le bout du tunnel apparaît un jour. Il suffit de le savoir. Et comme toute difficulté, si elle est connue, elle est plus facilement surmontable. 

Une difficulté surmontée nous permet non seulement de poursuivre notre route mais nous permet également d’apprendre. Apprendre à l’éviter la prochaine fois, ou mieux l’appréhender si elle devait se représenter. Chaque expérience, qu’elle soit bonne ou mauvaise, est à prendre comme un moyen de progresser, de grandir, de s’améliorer et d’avancer vers notre objectif d’un pas plus ferme et décidé. Comme le disait Henry Ford : « L’échec est une occasion de recommencer d’une manière plus intelligente. » 

Le manque de persévérance est la cause numéro un de tout échec

Ne vous laissez pas décourager par les obstacles, domptez-les et recommencez. Prenez la décision d’atteindre votre objectif coûte que coûte. Faites la promesse de vous engager de manière irrévocable à continuer. Refusez fermement d’aban-donner. Ressentez avec votre cœur le désir de réussir et le plaisir que sera le vôtre une fois que vous serez à destination. Soyez patient et enthousiaste et les portes du succès et de la réussite s’ouvriront à vous. 

Résumé : 

Quels que soient les obstacles ou difficultés, ne baissez jamais les bras. 

Soyez persévérant et vous atteindrez tous vos buts. 

Vous serez automatiquement persévérant dans la poursuite d’un projet qui vous tient particulièrement à cœur. 

Engagez-vous à atteindre tous vos objectifs, coûte que coûte. Lorsque l’on est engagé, on se doit d’être persévérant. Il n’est pas envisageable d’abandonner. 

Les erreurs commises nous permettent d’apprendre, les échecs de grandir. Le tout est de toujours se relever et repartir d’un bon pied. “

Pour vous procurer le livre “Les clés du succès sont en vous”, cliquez sur l’image ci-dessous :

Les clés du succès sont en vous


Pour ce défi bien-être no 38 :

A l’occasion de ce défi bien-être no 38, nous vous invitons à persévérer !

Quel que soit votre projet du moment, poursuivez vos efforts ! Au final, vous serez satisfait de vous et ressentirez plus de bien-être. Alors que si vous abandonnez, vous serez déçu de vous, de ne pas être allé au bout de l’expérience.

Pour être les premiers à découvrir nos prochains défis bien-être hebdomadaires, abonnez-vous à notre chaîne Youtube VeriGood et cliquez sur la petite clochette pour être averti de chaque publication.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  
Be the First to comment.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code